Mobilisations sans trêve en décembre

Les initiatives pour toucher les salariés qui ne sont pas encore en lutte, débattre, informer sont nombreuses et doivent continuer et se multiplier.

Cela passe par des AG ou réunions publiques. Plusieurs ont déjà été organisées, de manière unitaire ou entre syndiqués CGT. Les débats viennent souvent sur la nécessité de continuer à informer sur la réforme (et pas seulement sur l’âge pivot, mais aussi sur la philosophie de la retraite par points) et sur l’importance d’exprimer et de faire avancer les revendications spécifiques.

L’enjeu est maintenant de passer des encouragements à la mobilisation tous ensemble !

En attendant, les mobilisations sont nombreuses, tant sur le retrait du projet de réforme des retraites que sur des revendications spécifiques.

Remise de pétition à la Direccte

Le 16 décembre , 80% des agents présents de la Direccte 78 (services du Ministère du Travail) ont remis collectivement deux pétitions à leur direction, l’une sur la réforme OTE (organisation territoriale de l’Etat, qui prévoit de fusionner de nombreux services) et une autre spécifique à l’inspection du travail.

La grève se poursuit chez les cheminots !

Les taux de grévistes restent très élevés chez les cheminots (et à la RATP), et très peu voire aucun train ne roule sur les lignes franciliennes. Le soutien de la population reste fort.

Les camarades cheminots se sont rendus ces derniers jours dans divers dépôts de bus ou encore dans un site Renault pour appeler les salariés à la mobilisation. Avec l’UL de Trappes, ils ont illuminé le pont de la mairie au-dessus la N10 le 16 décembre au matin.

Primes non versées, Château de Versailles fermé !

Les agents du Château de Versailles sont également très mobilisés, lors des journées d’action pour le retrait du projet de réforme des retraites mais aussi pour leurs revendications locales. Ainsi le 12 décembre, le château a été fermé pendant une partie de la journée, les agents ayant massivement exigé le paiement de certaines primes !

Assemblées et déploiements pour étendre la mobilisation

Dans les syndicats mais aussi dans les unions locales, les réunions de syndiqués permettent de faire le point sur la mobilisation, de partager les expériences, de préparer les initiatives revendicatives et les distributions de tracts qui contribuent à informer et mobiliser.

Entre le 10 et le 16 décembre, ce sont près de 30 000 tracts qui ont été diffusés sous l’impulsion de l’UD et des UL : gares de Plaisir et de Sartrouville, Pôle Tertiaire Peugeot Poissy, restaurant administratif de Versailles, passage de la Diagonale à côté de la gare de St Quentin en Yvelines, Technoparc Poissy, entrée de la zone de la Clef Saint Pierre à Elancourt par les syndicats de l’aéronautique…

Un travail à poursuivre, par exemple avec la nouvelle édition du 4-pages   confédéral « En contact » disponible à l’UD.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *